Mon avis sur le Lomo Instant

lomo

La photographie instantané était il y a quelques dizaines d’années, une façon de pratiquer la photographie comme l’était la photographie argentique.

Ces deux pratiques de la photographie reviennent à la « mode » aujourd’hui et les constructeurs d’appareil photo ou de pellicules l’on bien compris. Certains sortent du lot comme Fujifilm et ses Instax. C’est le cas également de Lomography. L’entreprise commercialise depuis quelques années des pellicules et appareils photo s’inspirant des modèles phares de l’ère post-numérique de la photographie.

Alors que je vous présentais il y a quelques mois ma première pellicule avec mon argentique, aujourd’hui je vous présente le premier appareil photo instantanée que j’ai pu tester : le Lomo’ Instant.

unboxing lomo instant lomography

Je suis pas très doué pour les « Unboxing » mais je tenais quand même à vous parler de ce qu’on trouve dans la boite. J’ai reçu la version « San Remo » du Lomo Instant.

On y trouve donc l’appareil dans un coloris beige et marron. Il y a également un guide utilisateur, un bouchon d’objectif et des petits papiers colorés à coller sur le flash pour varier les effets sur ses photos.

Sachez également que différents objectifs (Macro, Fisheye,…) peuvent êtres achetés séparément et sont à visser  sur l’objectif par défaut du Lomo Instant. Les deux piles (type AAA) utiles au fonctionnement de l’appareil ne sont pas fournies.

L’autre petit truc sympa, c’est un set de carte au même format que les photos qui sortiront de l’appareil (format portrait Instax). Ces cartes représentent chacune une photo différente avec au dos les réglages à adopter pour obtenir le même effet. C’est bien vu et très pratique comme « mémo » quand on cherche à faire une image originale.

Tour du propriétaire

Lorsqu’on prend en main l’objet pour la première fois, c’est assez déroutant. Il a la forme d’une brique et ne semble pas très costaud avec son aspect plastique. Mais après l’avoir retourné dans tous les sens, on se rend compte qu’il est robuste et qu’on pourra le glisser facilement dans un sac sans autre protection.

Au dos on retrouve une trappe pour insérer la pellicule (très facilement), un voyant qui indique le nombre de photos prises (pellicule de 10), un voyant pour la mise sous tension et le viseur.

Sur le devant du Lomo Instant, vous aurez le déclencheur, le flash, l’objectif, un petit miroir pour les selfies et deux boutons de réglages (dont l’exposition) pour photos sur le coté droit. La position du déclencheur nous fait comprendre que le Lomo Instant sera plus approprié pour vos photos en mode Portrait plutôt que Paysage.

En dessous, vous trouverez le bouton le plus intéressant, celui qui permet de choisir entre les trois modes de prise de vues. Vous trouverez également des petits rappels quant aux réglagles à adopter pour vos photos créatives, directement gravés sur le châssis de l’appareil.

Vos images sortiront par la fente de l’imprimante sur le coté gauche, au bout de quelques secondes après déclenchement. C’est cette imprimante qui justifie la taille de l’objet. Je trouve l’intégration de tous les composants bien pensée, tout tombe bien sous la main !

Premières photos

Il vous faudra au moins deux pellicules de 10 (selon moi) pour vous familiariser avec tous les modes disponibles sur le Lomo Instant. Au prix d’une pellicule Fujifilm, vous réfléchirez un peu plus à la composition de votre photo et au mode à utiliser, avant de déclencher. Mais rassurez-vous, il s’agit d’un appareil ludique et accessible à tous !

projet 52 lomo instant test

De mon coté je me suis bien amusé avec cet appareil photo instantané, bien que je déplore quelques photos ratées. Il demande un peu d’apprentissage mais le plaisir d’utilisation est bien là. Les photos obtenues ont des couleurs ternes, plutôt froides, typiques des pellicules Lomography, à l’image de certains filtres que l’on retrouve sur des applications comme VSCO ou Instagram.

Vous serez impatient d’attendre que votre photo se développe. C’est très addictif !

Un cadeau de Noël idéal ?

À 1 mois de Noël, le Lomo Instant me semble être une excellente idée de cadeau pour un proche ou bien même pour soit ! Que l’on soit photographe amateur ou non, on aura le droit à un appareil photo instantané plutôt beau, facile à prendre en main (en mode automatique) et créatif !

La philosophie de Lomography est bien là et le Lomo Instant surf parfaitement sur cette tendance de la photographie instanée. Certes le prix des pellicules et son assemblage un peu « cheap » en rebuteront certains… Mais si vous cherchez un moyen de partager des photos immédiatement avec vos proches, cet appareil est une bonne alternative !

À l’ère du tout numérique, d’Instagram et compagnie, conserver des photos sur du vrai papier photo est un petit plaisir qui ne se refuse pas. 😉

 

lomo instant test

Le Lomo’ Instant est à retrouver ici chez CadeauFolies pour moins de 100 euros. À ce prix vous avez un appareil compact, costaud et performant pour toutes vos photos instantanées. Un « must-have » qui se place en concurrent direct du Mini 90 NEO Classic de chez Fujifilm, que la talentueuse Audrey Meffray a testé !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas réagir dans les commentaires ! 😉

Share This Article

Comments 3

  • A. (@Drey_m)

    24/11/2015

    Répondre

    Merci pour ce review complet ! Ca donne envie d’essayer ce lomo’instant !
    C’est sympa d’avoir des photos « notices », même s’il n’y a pas énormément de réglages sur ce type d’appareil ca permet de faire des essais plus efficaces, ca m’aurait bien plus sur le mini 90.
    Mais bon, je vois que le plaisir de voir la petite image blanche se colorer est le m^me dans out les cas 😉
    Ce sont les pellicule fuji instax mini aussi ?

    (merci pour pour le clin d’oeil !)

  • Tanguy Nicolas

    25/11/2015

    Répondre

    Merci à toi ! 🙂
    Oui ce sont des pellicules fuji Insta min aussi. Je vais le rajouter !

Leave a Reply

error: Ce contenu est protégé.