J’ai adopté un drone Parrot

test parrot rolling spider

Je viens d’avoir 22 ans et pourtant je garde toujours en moi une petite part de mon âme d’enfant. Preuve en est, j’ai acquis il y a peu le dernier né de chez Parrot dans la catégorie mini-drone. Alors que ces appareils ont été longtemps réservé à l’armée pour faire de la surveillance, certaines marques ont réussi à créer des produits tel que le Rolling Spider pour initier le grand public à cette nouvelle mode. A l’heure des objets connectés, Parrot nous livre un mini drone bourré de technologie et vraiment très sympa à piloter. Votre humble serviteur vous donne ses impressions dans la suite de cet article !

Déballage du Rolling Spider

Avant de vous donner mon avis sur la bestiole, je vous propose de nous attarder sur le contenu de la boite. Le packaging est plutôt soigné avec des beaux visuels sur le dessus et des explications au dos. On devine assez facilement que l’on a à faire à un mini-drone plutôt qu’un vrai drone de guerre, au vue de la taille de la boite. On y retrouve donc :

  • Le mini Drone Rolling Spider (disponible en rouge, blanc ou bleu)
  • 4 hélices de la couleur du drone
  • Une batterie rechargeable Parrot de 550 mAh
  • Un câble micro USB de recharge
  • Des stickers pour customiser votre drone
  • Une paire de roue à fixer sur le drone pour le faire rouler

Le Mini Drone Rolling Spider

Premier constat quand on sort la bête de la boite et que l’on lui ajoute ses hélices… Il est tout petit ! C’est un véritable jouet qui tiens dans la main et qui est très léger. Il parait peu solide et pourtant c’est du costaud. Croyez-moi, le mien s’est pris beaucoup de murs pendant les premiers jours d’utilisation et il s’en est très vite remis ! La batterie s’insère très facilement mais en revanche elle n’est pas facile à retirer, dommage…

KIT Batterie/chargeur pour le Rolling Spider

Avant de vous parler un peu plus de ce super jouet, je tenais à m’attarder sur un point négatif de l’objet. L’autonomie de ce drone ou du moins de la batterie de ce drone, qui est seulement de 10 minutes environ. C’est pas énorme, surtout quand on commence et qu’on ne maîtrise pas forcément l’art du pilotage. C’est un peu frustrant de voir une alerte batterie faible avec l’obligation de se poser si l’on veut éviter la chute. Les roues livrées vous seront très utiles dans ce genre de situation.

Pour remédier à ce point faible, je vous conseille l’achat d’une batterie supplémentaire avec le chargeur qui va bien. Parrot propose un kit de rechargement pour le Rolling Spider et le Jumping Sumo. Il s’agit d’un chargeur que l’on branche en USB à son ordinateur et qui permet de recharger une batterie pendant que l’on utilise l’autre. La recharge met 1h pour avoir la batterie à 100%. C’est long c’est vrai, libre à vous d’avoir d’autres batteries supplémentaires pour éviter d’attendre…

Un objet connecté

Le Rollng Spider surfe sur la vague des objets connectés car il se pilote via l’application maison FreeFlight 3 de Parrot. Cette application est disponible sur smartphones et tablettes Android/iOS. Le drone se connecte en Bluetooth à votre appareil.

L’application est plutôt bien faite avec différents menu où l’on peut retrouver des tutoriels sur le pilotage des drones de la marque. Ici ce qui nous intéresse le plus au final c’est le menu qui permet de piloter le drone. Comme pour un jeux-vidéo sur mobile, il vous faudra  plusieurs minutes d’apprentissage pour réussir à contrôler correctement le Rolling Spider avec l’application.

Je vous conseille d’utiliser le mode « Normal » avec les roues et de laisser les différentes réglages par défaut pour commencer. Vous allez pouvoir diriger le drone grâce au gyroscope de votre smartphone en restant appuyé sur le joystick virtuel de droite et le faire monter, descendre ou tourner avec le joystick virtuel de gauche.

Quand vous aurez acquis plus d’expérience, vous pourrez vous amuser à changer la vitesse de rotation des hélices, l’inclinaison de l’appareil ou sa vitesse de montée/descente. Un autre bouton vous permettra également de réaliser différentes figures au choix (blackflip avant, arrière…) en tapotant deux fois sur le joystick virtuel de gauche. C’est assez impressionnant et vous en épaterez plus d’un !

freeflight3

Il faut également savoir que vous avez la possibilité de prendre des photos avec ce mini drone. Il y a une caméra intégré sous le dessous de l’appareil. Cette caméra ne fait que des photos et pas de vidéos. On ne peut pas dire que c’est une réussite sur ce point car le capteur est de faible résolution et la qualité des images s’en ressent. Il faudra vous positionner bien au dessus de votre sujet pour obtenir quelque chose de potable. C’est pas évident mais après tout pour le prix du drone (moins de 100 euros) c’est pas ce que l’on lui demande en priorité. C’est loin d’être aussi bon que ce que peut faire son grand frère, le drone semi-professionnel Parrot Bebop qu’Adrien a testé.

Voici un exemple de photo que l’on peut prendre avec la caméra intégrée :

avis test drone parrot rolling spider

Vidéo du Rolling Spider

Je ne pouvais pas vous parler de ce mini drone sans vous le montrer en pleine action. Voici une petite vidéo tourné avec mon iPhone 5S. Rien de fou mais au moins vous verrez à quoi ressemble ce Rolling Spider qui fait le bruit d’un gros frelon lorsqu’il vole !

Un drone d’intérieur pour débutant

Au final mon avis sur ce Rolling Spider est plutôt bon voir même très bon. Pour moins de 100 euros vous avez un appareil relativement facile d’utilisation qui vous initiera aux joies du pilotage d’un drone. Une bonne entrée en matière de chez Parrot avec un objet connecté miniature pleins de capteurs, qui se pilote avec un simple téléphone. Un objet fun que je recommande pour tous les geeks ou grand enfant comme moi !

Ah oui… Je tiens à préciser qu’il se destine plutôt pour des adultes et ados que des enfants. C’est  un objet qui demande un peu de maîtrise et de patience. Je vous conseille également de l’utiliser plutôt en intérieur dans une pièce assez grande pour pas vous prendre le premier mur venu… Eviter aussi de l’utiliser dehors quand il y a du vent car à la moindre rafale, vous risquez de plus le revoir. 😉

Le mini drone Rolling Spider de chez Parrot est disponible sur internet pour moins de 80 euros. Vous trouverez également toutes les pièces détachées à la vente sur le web. Pratique quand on casse une hélice…

BONUS

Share This Article

Comments 5

  • Brice Ruffault (@bruffault)

    28/05/2015

    Répondre

    Joli article Tanguy ! Sur le miens le constat n’est pas si positif que ça : 2 changements pour avoir un drone qui marche et des bugs récurrents viennent ternir mon expérience (et pas que la mienne), même si en somme c’est un condensé de fun 😉

  • Pierre-Jean Debray

    28/05/2015

    Répondre

    J’ai également testé ce drone. Selon moi, le véritable problème reste l’autonomie ainsi que l’appareil photo trop faible. Mais d’un côté à ce prix, il ne faut pas imaginer une machine de fou. Cependant, il est effectivement très agréable pour les débutants (don je fais partit ^^).

  • romainleteuff

    01/06/2015

    Répondre

    Parrot a vraiment l’air de fournir de la qualité ! Personnellement je rêve d’acquérir un Bebop de la même marque. 2km de portée avec le Skycontroller et une caméra qui filme très très bien !

    • Tanguy Nicolas

      01/06/2015

      Répondre

      Ah super, il faut que je vois ça ! 🙂

Leave a Reply

error: Ce contenu est protégé.