Mes premières photos de concert

concert blues au chateau thomas ford

Nouvelle expérience photo pour moi dans un domaine assez particulier qu’est la photographie de concert. Je m’y suis essayé la semaine dernière. J’ai décidé de partager avec vous mes premières photos de concert pour avoir votre avis et vous parler de mon ressentis sur cette session.

Je vous en parlais dans mon article de dimanche dernier consacré à la neuvième semaine de mon Projet 52. Vendredi dernier avait lieu à 21h l’annonce de la programmation du festival Blues au Château pour l’édition 2015.

Je suis bénévole dans ce festival depuis 2007 et c’est grâce à ce rendez-vous que je me suis mis à écouter du blues. L’annonce de la programmation a eu lieu autour d’un concert du bluesman anglais, Thomas Ford. Le talentueux musicien était de passage dans la région et les organisateurs du festival lui ont proposé de se produire à cette occasion devant une cinquante de personne. Un petit concert dans une ambiance intimiste que j’ai eu le plaisir de photographier. Voici les meilleurs clichés que j’ai sélectionné de ce concert (presque) privé :

Un nouveau type de photographie pour moi

Mon pote Hugo m’a fait découvrir le travail de Mathieu Ezan, l’une des références françaises en matière de photo de concert. On peut voir ses meilleurs clichés sur son site. Ils sont très impressionnants et d’excellente qualité aussi bien technique qu’artistique. Ma photo préférée reste celle du concert de Stromae aux Vieilles Charrues, en 2014 ! Son travail est une véritable source d’inspiration…

Je n’avais jamais eu l’occasion de m’initier aux conditions particulières de la photographie de concert. C’est un lieu où on ne maitrise pas l’éclairage et où il faut savoir composer avec les mouvements de l’artiste. C’est contraignant mais c’est aussi très stimulant pour repousser les limites de son boitier et de sa créativité.

Pour ce concert, j’étais dans une petite salle au premier rang face à une petite scène. Comme je vous disais c’était un petit concert d’hiver dans une ambiance conviviale. L’éclairage était assuré par un bénévole de l’association qui avait installé deux spots à LED.

Mon petit 100D a un peu de mal avec une faible luminosité et je redoutais la montée dans les ISO…

De belles couleurs mais un cadrage limité

Je retiens trois choses sur mes images de ce concert. La première est positive et les deux autres négatives.

Je suis assez content du rendu et des couleurs que j’ai pu obtenir avec mon boitier. On peut apercevoir un peu de grain sur certaines images mais ça reste léger. J’ai découvert plus de potentiels sur certaines photos quand je les ai développé en noir et blanc. Une bonne surprise de ce coté là !

Ce qui me fache c’est qu’en étant dans une petite salle, je n’étais pas libre de mes mouvements et pour ne pas gêner le concert je suis resté à la même place. Le résultat est que j’ai le même angle de vue sur chacune de mes images. Ce qui me dérange autrement, c’est le cadrage limité par ma distance focale. Mon objectif kit ne pouvant aller que jusqu’à 55mm, je n’ai pas pu obtenir des jolies gros plans… C’est dans ce genre de situation que je me dit qu’un téléobjectif 55-250 pourrait trouver sa place dans mon matos photo… J’y réfléchis !

Une parenthèse musicale

Je vous ai dit que j’aimais le blues, du coup je vous partage une petite vidéo capturée avec mon iPhone 5S pour que vous ayez une idée de l’ambiance qu’il y avait ce vendredi soir.

Ce bluesman a déjà été programmé à Blues Château en 2013. Voici un aperçu de sa prestation de l’époque :

J’espère que cette petite parenthèse musicale vous aura plu. J’aime bien partager ce genre de sujet avec vous car ça mélange deux choses que j’aime : le blues et la photographie.

N’hésitez pas réagir dans les commentaires, à partager l’article et à aimer la page Facebook de Blues au Château. 😉

Share This Article

Comments 5

  • Clement

    04/03/2015

    Répondre

    Tu devrais utiliser un flash et une pose longue pour que le visage de l’artiste soit l’une couleur tendant davantage vers le chair et non vers la couleur du spot.
    Pour les photos dans une petite salle:
    Au lieu d’un objectif grande focale, autant privilégier une focale fixe (30mm ou 50mm) avec une grande ouverture. Ces objectifs permettent de ne pas avoir à trop monter en Iso et permettent de mieux détacher le sujet de l’arrière-plan. De plus, ces objos permettent d’avoir un meilleur piqué et un meilleur contraste. Rien ne t’empêche de recadrer par la suite.

    Pour les photos de concerts dans une grande salle, grande scène:
    Mieux vaut privilégier un téléobjectif, mais veille à ne pas trop zoomer, au risque de diminuer l’ouverture et donc la luminosité. Attention également aux mouvements parasites (surtout arrivé à 250mm).

    • Tanguy Nicolas

      04/03/2015

      Répondre

      Merci pour tout ces précieux conseils ! 🙂

  • Pierre est le Loup

    08/03/2015

    Répondre

    Je te conseille le travail de ce photographe : http://www.byboby.com/

    Il explore des choses peu communes comme la double expo etc.

    Sinon, pas mal ce premier jet !
    Je te déconseille en revanche le flash … dans le cas présent du petit concert privé ça peut encore aller (il faut le décider avec l’artiste) mais si le groupe possède un véritable plan feu (comprendre le jeux de lumière), le flash va simplement détruire l’effet donné par l’artiste. Attention donc à ne pas dénaturer le spectacle autant visuel qu’auditif !

    • Tanguy Nicolas

      09/03/2015

      Répondre

      Merci pour le lien Pierre, je vais aller voir ça !
      Oui j’avoue que le flash je suis pas pour non plus justement car ça gène l’artiste, encore plus dans un concert de blues comme celui-ci où l’ambiance était très douce…

  • Mon Projet 52 - Semaine #34

    24/08/2015

    Répondre

    […] Si vous avez déjà lu ma page de présentation, vous le savez déjà. Comme tous les ans depuis maintenant 10 ans, je suis bénévole ans un petit festival près de chez moi. Ce festival militant pour la sauvegarde du plus vieux château des Côtes d’Armor s’appelle Blues au Château. Un petit festival de Blues qui regroupe de grands noms du domaine pendant 4 jours. L’occasion pour moi de réaliser quelques photos de concerts comme j’ai déjà pu faire. […]

Leave a Reply

error: Ce contenu est protégé.