Ma dernière pellicule – #5

5ème épisode de cette série consacrée à ma découverte de différentes pellicules et de mon initiation à la photographie argentique. Le plaisir est toujours là et bonne nouvelle… J’ai enfin changé de laboratoire photo pour le développement !!!

Fini Images Photo Rennes (qui soutraite avec un laboratoire qui lui massacre vos images), bonjour Concept Web Photo à Rennes qui eux font le développement en interne à l’arrière du magasin. La qualité des photos est bien meilleure et ils sont moins cher de 2 euros (12 euros le développement + scan sur CD) par rapport à l’autre boutique dont j’ai été très déçu… N’hésitez pas à aller les voir, ils sont super sympas et vous pourrez même admirer les jolis Leica (hors de prix) en vitrine. 🙂

Le plaisir de faire de belles images avec mon Canon AE1-P est toujours là. C’est mon Canon 100D qui fait la tête car il reste au placard…

Bref, je reviens aujourd’hui avec une Ilford HP5 400 que j’ai déjà testé mais vu que j’avais envie de refaire du noir et blanc, c’est celle que j’ai choisi ! Depuis j’ai découvert la Kodak T-MAX 400 qui a un grain plus fin. Je l’ai commandé et elle est dans la file d’attente des pellicules que je vais tester… 😉

Forêt alsacienne

Depuis maintenant plus d’un an, j’ai l’occasion d’aller régulièrement en Alsace. C’est une région que j’aime de plus en plus, autant pour ces paysages que pour sa qualité de vie. J’aime venir m’y balader avec ma chérie et profiter de bons moments pour me reposer et faire des photos.

Nous sommes le 19 juin, jour de la fête des Pères. J’ai pris quelques jours de congés avant ma dernière semaine de cours pour souffler un peu. L’examen final approche à grand pas et le stress monte. Je n’ai plus qu’une semaine pour finir de préparer mon oral qui me permettra de valider l’ultime diplôme qui marquera la fin de ma scolarité.

Ce dimanche vers 14h et après un bon repas avec des proches, une balade en forêt s’improvise. Nous sommes dans un petit village qui s’appelle Thannenkirch, dans le Haut-Rhin non loin du château du Haut-Koenigsbourg. Nous prenons l’un des nombreux sentiers qui traverse les bois et je me laisse imprégner par l’atmosphère, tout en gardant un oeil sur tous les petits détails que je peux trouver.

pellicule ilford noir blanc photo argentique pellicule ilford noir blanc photo argentique

pellicule ilford noir blanc photo argentique pellicule ilford noir blanc photo argentique pellicule ilford noir blanc photo argentique

pellicule ilford noir blanc photo argentique


ilford_hp5_film-18 pellicule ilford noir blanc photo argentique pellicule ilford noir blanc photo argentique pellicule ilford noir blanc photo argentique pellicule ilford noir blanc photo argentique pellicule ilford noir blanc photo argentique pellicule ilford noir blanc photo argentique pellicule ilford noir blanc photo argentique pellicule ilford noir blanc photo argentique pellicule ilford noir blanc photo argentique

Alors oui peut être qu’une pellicule couleur aurait pu être plus intéressante pour refléter les conditions de lumières, ce jour là… Mais maintenant que je connais les lieux, j’y reviendrais c’est sur !

Parenthèse à Rennes

Ça y est ! C’est le Jour J… C’est aujourd’hui qu’a lieu le dernier oral de mon parcours scolaire !

 20 années sur les bancs de l’école. Avec le recul je me dis que c’est passé vraiment vite. Fini les études et place au monde du travail à 100%. C’est imminent !

En attendant, il est 10h ce lundi 4 juillet et le stress m’envahi. Je viens d’arriver à Rennes, sachant que je passe à 12h, j’ai un peu de temps libre devant moi et j’ai besoin de me détendre. Plutôt que de réviser ma présentation une dernière fois, je m’arrête pour aller photographier des individus repérés quelques jours plutôt au bord de la Vilaine…

Ces étranges personnages sont en réalité des Pheuillus, des êtres faits de feuilles mortes. Une expérience poétique menée dans le cadre de la 16ème édition du festival des Tombées de la Nuit. C’est à ce festival que l’on doit également, l’étrange mise en scène du cachalot échoué à Rennes.

Ce jour là, j’ai tout juste eu le temps d’immortaliser cette exposition hors du commun. Il commençait à pleuvoir au moment où j’ai sorti mon appareil. Je me suis dit que je reviendrais quelques jours plus tard mais malheureusement les Pheuillus avaient déjà disparus…

ilford_hp5_film-30

pellicule ilford noir blanc photo argentique rennes

5 commentaires

  • 1 année ago

    Chouette petite série ! J’ai déposer trois pellicules pour un développement (une Fuji C200, une Ilford HP5 400 et une Kodak T-MAX 400). J’ai hâte de voir le résultat 🙂

    • Tanguy Nicolas
      1 année ago

      Merci ! 🙂 J’irais faire un tour sur ton blog pour voir tout ça.

  • 1 année ago

    Tes photos sont magnifiques ! D’habitude tout ce qui ressort de l’Alsace ne sont que leurs maisons, ça fait du bien de voir autre chose.
    https://letempsdesprunes.wordpress.com/

    • Tanguy Nicolas
      1 année ago

      Merci beaucoup ! 🙂

Laisser un commentaire

error: Ce contenu est protégé.