Mini John Cooper Works Day

L’automobile, voilà un sujet qui me passionne énormément et dont je parle peu sur mon blog… Un article qui parle de voitures c’est bien mais quand on me propose de participer à un évènement dédié au lancement d’un nouveau modèle et de partager avec vous mes impressions, je n’y réfléchi pas deux fois !

Il y a quelques semaines, j’ai été invité par la concession Mini de Lorient (56) à venir découvrir la nouvelle Mini John Cooper Works cuvée 2015, sur le circuit de karting de Ploemel (56).

Une nouvelle expérience très enrichissante et vraiment passionnante que je vous raconte dans la suite de cette article… 😉

Attachez vos ceintures !

L’histoire de John Cooper Works

John Cooper était un pilote talentueux du siècle dernier. Le nom de John Cooper est rentré dans la légende et reste auréolé de gloire. Mais non content d’être un héro sur les circuits, le Britannique était aussi un constructeur de génie.

Dans les années 60, il inaugure une nouvelle ère pour la mécanique de course en créant les MINI Cooper puis Cooper S. Rapidement, MINI se distingue sur le Rallye de Monte-Carlo et remporte l’épreuve en 1964, 1965, et 1967.

Aujourd’hui, les nouvelles MINI John Cooper Works font perdurer ce nom et témoignent de la même aisance à franchir les virages et accélérer dans les lignes droites.

mini john cooper works

La nouvelle Mini John Cooper Works

La nouvelle John Cooper Works se dévergonde encore : moteur 2.0 au lieu de 1.6, et 231 ch au lieu de 211 ch… soit la Mini de série la plus puissante de tous les temps !
Quand on l’a regarde au premier abord, on comprend directement qu’on a à faire à une sportive !

Cette Mini Cooper S bodybuildé reçoit des boucliers avant et arrière spécifiques, des jantes 18 pouces avec étriers de freins rouges JCW, un becquet spécifique également et un échappement centrale dont le ronronnement laisse sans voix…

À l’intérieur on retrouve également une ambiance sportive avec des sièges bacquets au bon maintien, un volant sport à 3 branches et un habillage de la planche de bord façon carbone.

La voiture est siglé John Cooper Works à plusieurs endroits et l’on dispose d’une liste interminable d’options pour personnaliser sa voiture lors de l’achat. Notre modèle d’essai dispose de la peinture métallisé « White Silver » et des jantes « Cup Spoke » bicolores.

Le véhicule est extrêmement bien fini et on retrouve la qualité Premium que l’on peut avoir sur une BMW par exemple, avec un coté plus « fun ».

Mentions spéciales aux appuies têtes avec le drapeau anglais cousus à l’arrière et à la ligne d’échappement en titane qui fait encore plus de bruit. 😉

Mais le plus intéressant reste quand on appuie sur la clé de contact pour démarrer la bête…

Une véritable bombinette

Il m’a fallu à peine quelques secondes pour me rendre compte que j’étais monté dans une voiture sportive. Le temps de sortir du parking et j’entend déjà le ronronnement des 231 chevaux sortis de ce quatre-cylindres turbo 2.0. Mais le moment où j’en prend plein les oreilles c’est lors de la première accélération…

Mode sport activé, je suis catapulté à 100 km/h en à peine quelques secondes, au son du moteur qui ne demande qu’à chanter. Il faut dire que l’échappement fait bien son travail et le crépitement au relâchement de pédale est un régal. On se prendrait presque pour un Loeb au départ d’une spéciale de rallye (avec le talent et l’expertise en moins bien évidemment…). 😉

La boite automatique Steptronic à six rapports avec palettes au volant est convaincante en offrant un passage rapide et un bon étagement des rapports. Pour vous dire, j’ai retrouvé les mêmes sensations en terme de vitesse de passage des rapports, que sur la Ferrari F430 que j’ai conduit sur le circuit de Lohéac, l’été dernier. Le couple maximum de 320 Nm est disponible dès 1250 tr/min et reste exploitable jusqu’à 4800 tr/min. Ce couple élevé à bas régime permet des départs canons.

Voilà déjà quelques minutes que je conduis la bête et je me sens extrêmement bien à son bord. La JCW dispose de gros freins  qui permettent d’aborder les virages plus sereinement. Mais comme les routes ouvertes ne sont pas des circuits, la nouvelle MINI JCW dispose également d’un mode « Green » qui permet de rouler plus tranquillement avec le son du moteur moins présent. Idéal pour les longs trajets sur autoroute notamment (même si ce n’est pas sa vocation première).

Une voiture polyvalente, très bien équipée qui procure énormément de plaisir et que j’ai eu du mal à rendre. Les dizaines de minutes à son volant ont été un véritable plaisir que je n’oublierais pas de sitôt !

La gamme John Cooper Works à l’essai

Lors de cette journée, il y avait d’autres véhicules de la gamme MINI John Cooper Works disponibles à l’essai. De quoi se donner une idée sur les compétences du préparateur maison.

De mon coté j’ai essayé le Paceman JCW. Un mélange entre le 4×4 Coutryman et la Mini Coupé. Dans le style du Range Rover Evoque, on retrouve ici un coupé 3 portes surélevé grâce à sa suspension et ses jantes énormes de 18 pouces.

Perso, je le trouve magnifique et plus joli que son frère le Coutryman qui était également présent.

À bord on retrouve l’ambiance sportive JCW de la nouvelle Mini et encore une fois la finition est parfaite. Le modèle d’essai 4 roues motrices possédait une boite auto et un moteur de 218 chevaux. Avec un couple de 300Nm via l’Overboost, la moindre accélération pied au plancher vous en envoie de 0 à 100 km/h en 6,8 secondes.

Là où j’ai senti la différence par rapport à la nouvelle Mini JCW c’est au niveau du poids et surtout le gain de stabilité et de sécurité qu’apporte les 4 roues motrices. Encore une fois, aucunes craintes dans les virages tout est bien secondé par le kit de freinage haute performance.

Encore un véritable coup de coeur pour une JCW !

Une après-midi conviviale

Ces essais routiers étaient organisés autour du circuit de Karting de Ploemel près d’Auray (56).

Durant quelques heures, les clients de la marque étaient conviés à venir essayer les véhicules mais aussi à enchainer les tours de karting lors de plusieurs sessions.

Un agréable moment autour d’un joli bar à bonbon, de quoi reprendre des forces après toutes ces sensations fortes !

Certains clients de la marque Mini étaient même venus avec leurs propres véhicules. L’occasion d’admirer des modèles sportifs de chez Mini comme ces deux Mini Cooper John Cooper Works GP2.

Une édition limitée et rare de la dernière Mini Cooper sortante. Ce qui était encore plus sympa, c’était de discuter avec l’un des propriétaires de cette bombinette et de voir à quels points la passion automobile est encore présente de nos jours !

Allez Mini, j’espère que vous bossez  déjà sur la GP3 ! 😀

Remerciements

Merci à Mathieu et à la concession BMW/Mini de Lorient pour m’avoir permis d’essayer ce petit bolide. Merci également au Kart56 pour l’accueil !

Bonus vidéo

Restez connectés, une vidéo arrive bientôt…

Share This Article

Comments 5

  • woodymini

    19/07/2015

    Répondre

    Salut. Ah un sujet qui me plait, étant fan de Mini !!!! C’est clair que la dernière JCW doit envoyer grave de chez grave !!! Pas encore essayé mais j’imagine ! Je suis jaloux !
    J’attends également avec impatience de voir en vrai le nouveau Clubman qui a l’air mortel en photos. D’ailleurs, je viens de m’en reprendre un en 2ème véhicule. C’est de la folie cette mini, quand tu y as gouté tu y reviens toujours. J’en suis à ma 3ème New Mini (et quelques Mini classic, mon premier amour…) et c’est pas près de s’arrêter ! 😉

    • Tanguy Nicolas

      21/07/2015

      Répondre

      Je suis content que mon article t’es plu ! Les Mini sont des voitures tellement attachantes, je comprend ta passion pour cette marque. 😉

  • bricepasstech

    26/07/2015

    Répondre

    Top Tanguy ! Mais bon ça ne vaut surement pas une Ford 😉

    • Tanguy Nicolas

      27/07/2015

      Répondre

      Ta passion pour la marque Ford est au dessus de tout ! 😉

  • Rallye MINI Forever 2015

    14/10/2015

    Répondre

    […] gamme est représentée ! Il y a même les modèles plus exclusifs de la gamme John Cooper Works (que j’ai eu le plaisir de tester au mois de juin dernier) ainsi que deux modèles assez rare : une MINI Cooper S JCW GP (phase 1) et une MINI Cooper S JCW […]

Leave a Reply

error: Ce contenu est protégé.